Chargement du contenu

Comment vendre sa maison à un promoteur immobilier ?

18 mai 2015 0
vendre-sa-maison-a-un-promoteur-immobilier.jpg

Vendre sa maison à un promoteur immobilier peut s’avérer être une bonne affaire. Toutefois, il est important de connaître toutes les conditions nécessaires qui permettront de réaliser la vente de vos rêves. Certes, la démarche peut être plus longue que prévue, et dans certains cas, fastidieuse. Mais, le plus important est de parvenir à un arrangement avantageux et bénéfique sans aucun quiproquo. Pour cela, il est important de s’interroger sur les meilleures conditions, le prix du marché et la démarche idéale.

Critères de vente d’une maison à un promoteur

À priori, tout particulier a un objectif précis à atteindre lorsqu’il décide de mettre son domicile en vente. Cela peut paraître invraisemblable, pourtant cette pratique est monnaie courante. Se rapprocher d’un promoteur est donc une meilleure alternative pour réaliser une belle vente, et ainsi acheter la maison que l’on a tant souhaité avoir pour assurer ses vieux jours, aller en aventure ou recommencer sa vie dans un nouvel environnement.

Dans ce cas, l’idéal serait de faire une vente sans condition et être payé comptant. Mais, la réalité est bien loin de ce à quoi vous pouvez vous attendre. Sachez que tout promoteur réalise l’achat d’un domicile au prorata du nombre de mètre carré dont il aura besoin pour construire. D’où la nécessite de faire une étude du droit de construire avant d’engager toute chose.

Pour ce faire, un architecte doit étudier les lieux pour déterminer la fiabilité du terrain grâce au PLU, l’occupation des sols, les accès, places de stationnement, les obligations réglementaires de retrait, les prix du marché… Une fois son analyse estimée en chiffre d’affaire, le promoteur sera situé sur le coût de revente de la maison.

De même, certains critères importants comme les potentielles difficultés de construction (terrain sur la pente, terrain non accessible, zone inondée, sol instable, etc.), doivent être prises en considération avant de vendre sa maison à un promoteur immobilier.

Le marché de l’immobilier

Ce volet est un point essentiel pour savoir comment vendre sa maison à un promoteur immobilier. En effet, la mobilité des tarifs du marché influence grandement l’offre du promoteur, puisque ce dernier fera une offre plus élevée, si ce dernier est très porteur.

Il existe des critères propres au promoteur et au vendeur, ainsi que certains détails annexes qui permettent de fixer un tarif de vente. C’est pourquoi, une étude minutieuse est exigée pour savoir quelle est la valeur exacte du domicile. De même, l’environnement dans lequel se trouve le local est aussi à prendre en compte.

Par exemple, il peut arriver que le promoteur veuille faire de grandes terrasses. Ce qui est généralement recherché au Sud de la France, et pas beaucoup au Nord. Dans ce cas, le prix pourrait en prendre un coup, puisque le voisinage peut bien s’opposer à la vente le moment venu.

La durée du projet de vente pouvant aller à plus de 14 mois, il est conseillé de toujours s’armer de patience pour trouver un compromis avantageux pour chacune des parties. Cela permet aussi au promoteur de ne pas prendre la maison à vil prix, sous prétexte que le vendeur se trouver dans un besoin urgent.

Etapes à suivre pour vendre sa maison à un promoteur

  • Pour vendre sa maison à un promoteur immobilier, il faut s’assurer de la possibilité de vente du domicile
  • Réaliser un audit express qui déterminera la valeur exacte de la maison
  • Voir le PLU ainsi que le voisinage de la maison
  • Faire une étude comparative des diverses offres des promoteurs
  • Choisir une proposition avantageuse en signant le contrat devant un notaire
  • Echanger avec le promoteur sur l’évolution de la demande du permis de bâtir (date de dépôt, obtention)
  • Signer le document de vente définitif et récupérer l’argent de la vente.

Les Cinq grands principes à suivre pour vendre sa maison

vendre-sa-maison-a-un-promoteur-immobilier

  • Avoir un délai de réflexion

Une fois qu’un potentiel promoteur s’intéresse à votre bien, surtout évitez de céder pas à la pression. Vous avez tout le temps de bien préparer votre dossier, de planifier, vérifier et anticiper.

  • Approuver le prix

Le promoteur est avant tout un intermédiaire. Par conséquent, la proposition d’achat qu’il émet n’est que fonction de l’hypothèse maximale des droits de bâtir et de la méthode du compte à rebours.

  • Savoir négocier le prix

Le tarif est considéré comme la conséquence mathématique de la méthode du compte à rebours. En se basant sur un chiffre d’affaires à hypothéquer, le promoteur retire ses coûts afin de parvenir à une valeur du bien vendu.

Savoir négocier le prix, c’est donc connaître comment influencer les curseurs de tel sorte que le bien soit vendu à un prix assez avantageux.

  • Organiser les conditions

Dès que le prix est approuvé, il est important que mieux planifier les conditions de vente.

  • Assurer le suivie de la promesse de vente

L’étape de vie d’une promesse de vente exige encore plus de sérieux, puisque son respect permet souvent un maintien de la valeur maximale du bien immobilier. Il faudra prendre cela en compte quand on veut vendre sa maison à un promoteur immobilier.

Une fois ces principes respectées, vous vendrez votre maison en toute sécurité.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *